CHAMBRES NOIRES

Karine Giebel

édité par Belfond

Chronique écrite le
17 - 11 - 20

❄🏔Rᴇ́sᴜᴍᴇ́🏔❄


Après D'ombre et de silence, Karine Giebel offre un nouveau recueil de textes noirs, humains, bouleversants et engagés. Il y a des soupirs, des souvenirs et des sourires. Il y a ces jours sans fin et ces nuits sans chaleur. Cette sensation d'être sale, d'être rien, moins que rien. Ces dangers qu'on n'a pas vus venir, ces risques qu'on n'a pas osé prendre. Ces tentations auxquelles on n'a pas eu la force de résister. Il y a ces mauvais héritages, ces mauvais choix, mauvaises pentes, mauvais départs.
Il y a ce manque de chance.
Il y a cette colère, ce dégoût.
Il y a...
Des fois où on préférerait être mort.

⊰᯽⊱┈──╌❊Mon avis❊╌──┈⊰᯽⊱⁠

Karine Giebel est une auteure que j'affectionne beaucoup, et que j'avais découverte avec le purgatoire des innocents. Son style très noir et les émotions fortes qu'elle arrive à susciter chez son lecteur ne sont plus à démontrer; si vous ne l'avez pas encore lue, alors foncez sans plus attendre.

arine nous revient donc cette année avec un recueil de 8 nouvelles (dont 4 sont inédites) toutes plus sombres les unes que les autres. Avec elle, la violence n'est jamais édulcorée. Chacun de ses personnages à travers son histoire interpelle le lecteur et lui fait vivre cet ascenseur émotionnel que la plume de Karine maîtrise si bien. Ce recueil est tout aussi réaliste qu'il est brutal. On est ému, touché ou révolté.

L'exercice de la nouvelle n'est jamais simple, mais l'auteure s'inspire de l'actualité pour relever le défi haut la main. J'ai vraiment beaucoup aimé.

Retour à l'accueil