D'ABORD NE PAS NUIRE

Clapeau François

édité par Moisson Noir

Chronique écrite le
28 - 02 - 2021

🧪🧬Rᴇ́sᴜᴍᴇ́🧬🧪

Printemps 2050. Nathan Cardinal est un médecin expérimenté, à la pointe des techniques de soins en urgence. Sa mèche d'éternel adolescent cache un front balafré. Son entourage ne connaît pas vraiment l'origine de cette blessure. Avant de retrouver le progrès dans une nouvelle harmonie avec la nature, la société a été bouleversée par une crise énergétique mondiale. Personne n'en est sorti indemne. Un meurtre au cœur de l'hôpital va pousser une jeune policière et un pilier de la Brigade d'enquêtes antérieures à fouiller le passé du médecin ; ils vont devoir percer son secret, tout en affrontant leurs propres démons. Dans cette affaire sensible et pleine de rebondissements, tous veulent répondre à la même question : peut-on soigner le passé pour guérir l'avenir.

Mon avis

C’est une première rencontre pour moi avec cet auteur, journaliste reconnu dans le domaine de la santé et écrivain de polars tournés autour de cette thématique. Ici, s’ajoute l’anticipation puisque l’intrigue se déroule entre les années 2030 et 2050, dans le monde d’après, celui dont nous nous rapprochons dangereusement. ⁠

J’aime les polars cliniques, j’aime les dystopies, le mélange des deux ne pouvait donc que me plaire. Je dois dire que j’ai rapidement été happée par l’aspect futuriste de ce récit, dans lequel l’auteur nous dépeint le monde de demain, un monde difficile, qui a été bouleversé par une crise nucléaire sans précédent et où chacun tente de survivre en réorganisant sa façon de consommer et de se déplacer. Je trouve toujours intéressant de se projeter de la sorte.⁠

J’ai par contre, été un peu moins emballée par l’enquête. Si le meurtre du départ réussit à capter le lecteur, l’enquête souffrait à mon sens de quelques longueurs et aurait été plus captivante si elle avait été plus complexe, de façon à davantage malmener le lecteur. Oui, à force de lire des polars et des thrillers très intenses, j’ai tendance à en attendre plus pour me sentir véritablement subjuguée par ce que je lis.⁠

Ceci étant dit, je dois dire que le retournement final était quand même inattendu et j’ai aimé cette fin qui pourrait presque appeler à une suite. Je reste contente de cette lecture et de cette découverte, d’un auteur dont je n’avais jusqu’alors jamais exploré le travail. Barré, son précédent ouvrage a été récemment publié chez j’ai lu, gage d’un bon cru que je vais tenter de découvrir cette année.

💬Connaissiez-vous cet auteur ? Aimez-vous les polars clinico-dystopiques ? En avez-vous à me conseiller ?⁠