LA CHAIR DE SA CHAIR

Claire Favan

édité par Harpercollins

Chronique écrite le
11 - 03 - 2021

💊Rᴇ́sᴜᴍᴇ́💊 ⁠

Moira O’Donnell c’est, derrière le feu des boucles rousses et l’énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l’eau. C’est une vie d’adulte démarrée trop tôt. Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir. Ce sont des pères absents : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé. C’est une culpabilité sans fin. Moira O’Donnell, c’est la solitude d’une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort. Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d’autres projets pour elle…⁠

Mon avis

Moira est une jeune maman que la vie n'a pas gâtée. Entre son premier compagnon qui la tabasse à tout-va et le deuxième qui se suicide sans raison, elle n'a pas les meilleurs pions pour avancer dans la vie. Mais heureusement, elle peut compter sur Peter qui joue le rôle de l'homme de la maison alors qu'il n'est qu'un adolescent, prenant soin de son plus jeune frère Nigel et de sa sœur Wendy, atteinte de mucoviscidose pendant que sa mère travaille du matin au soir pour faire vivre son foyer. ⁠

Les affreux traumatismes qu'a subit la petite famille au cours des années, seront le point de départ d'une astucieuse machination infernale qui va se dérouler sous nos yeux, et qu'on aimerait tellement pouvoir arrêter tant elle est sournoise et insidieuse et qu'elle ne vous laissera aucun répit.⁠

Ce thriller est remarquablement bien construit! La tension et le nœud au ventre ne m'ont pas quittée du début à la fin. Je l'ai littéralement dévoré, entre stress, dégoût, nausée, surprise, et stupéfaction. J'ai été écœurée à mesure que j'avançais dans la compréhension de cet effroyable destin qui se matérialise, et foudroyée par cet horrible dénouement.⁠

Surtout, ne passez pas à côté de ce livre, lisez-le sans attendre et accrochez-vous, car il vous laissera des traces, c'est certain.⁠