LA LIBERTE AU PIED DES OLIVIERS

Rosa Ventrella

Chronique écrite le
06 - 07 - 2020

Pour le 100e post de mon compte, j'ai décidé de vous parler d'une magnifique saga familiale portée par la plume si touchante et authentique de Rosa Ventrella, qui m'a transportée au cœur des Pouilles du début de la seconde guerre mondiale à la fin des années 1950.

C'est l'histoire de deux sœurs que tout oppose, Teresa la fragile, discrète et timide et Angelina l'exubérante au caractère explosif, l'histoire d'une vraie famille italienne typique avec toutes les générations représentées, de ces caractères bien trempés au langage percutant, de commérages et de médisance des quartiers pauvres où un petit rien devient scandale, de guerre, de fascisme et de survie à travers les luttes paysanes, d'amour et de déceptions lorsque l'on cherche à tout prix à échapper à son milieu.

Vous y trouverez de la joie, de la rigolade, de la tristesse. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteure nous transmet toutes ses émotions à travers la voix de Teresa qui nous raconte l'histoire de sa famille et de ce lien d'amour si fort qui la lie à sa sœur. C'est écrit avec justesse, les quelques mots italiens qui ont été gardés par la traduction ajoutant encore davantage à cette authenticité du récit. J'ai aussi aimé ce côté brut de certaines scènes, qui sont décrites telles quelles, sans chichis, ni fioritures inutiles. La franchise à l'italienne que j'aime tant...

Un bien beau voyage, qui m'a donné envie de découvrir "Une famille comme il faut", le précédent roman traduit de Rosa Ventrella.