LA PEINE DU BOURREAU

Estelle Tharreau

édité par Taurnada

Chronique écrite le
01 - 10 - 20

🍂Rᴇ́sᴜᴍᴇ́🍂

Ed McCoy est « bourreau » au Texas. Après 42 ans passés dans le couloir de la mort, c'est lui qui se retrouve derrière les barreaux pour cinq crimes qui déchaînent les passions. Il reçoit la visite officieuse du Gouverneur Thompson qui se laisse 4h pour se prononcer sur son éventuelle grâce, 4h pour se remémorer les souvenirs du condamné n°0451.

⊰᯽⊱┈──╌❊Mon avis❊╌──┈⊰᯽⊱⁠

Le couloir de la mort est un sujet qui m'a toujours fasciné. J'ai toujours aimé regarder les reportages sur les condamnés, leurs parcours, leurs histoires. C'est donc sans hésitations mais avec beaucoup d'excitation, que j'ai accepté de lire l'ouvrage d'Estelle Tharreau, auteure que je découvre par la même occasion.

J'ai tout simplement adoré. Du début à la fin, je me suis laissée happée par cette plume délicate, fluide et par Ed, cet homme pour lequel j'ai finalement presque éprouvé de l'empathie.

L'auteure vous emporte de sa plume et vous faire vivre, à travers la voix du bourreau, certaines histoires sombres et violentes de condamnés, tout en vous exposant les terribles failles d'un tel système judiciaire.

Ces histoires, elles sont inspirées de faits réels et encore, Estelle nous prévient d'emblée qu'elles sont édulcorées lorsque la vérité serait insoutenable. Ici pas d'ostentation, pas de jugement mais de la justesse, celle qui laisse les émotions vous saisir et vous nouer l'estomac, le tout dans l'atmosphère lourde d'un huis clos oppressant. Les minutes s'égrennent, l'heure fatidique de l'exécution (ou de la grâce?) arrive, et la tension est extrême. Jusqu'au bout on attend, on tente de comprendre les motivations de celui qui fut bourreau avant d'être condamné.

Un sujet délicat certes, mais Estelle pointe là où ça fait mal et elle le fait avec brio. Merci Joël pour cette superbe lecture.

Retour à l'accueil