LES IMPATIENTES

Djaïli Amadou Amal

édité par Emmanuelle Collas

Chronique écrite le
02 - 09 - 2020

🌔Patience… 🌖

Un des romans marquants de cette rentrée littéraire dans lequel nous suivons le destin de 3 femmes du Sahel. Elles vivent dans des foyers polygamiques. Il y a l'épouse numéro un et il y a les coépouses. Pour parler à son époux, une femme doit passer par une coépouse dont c’est le tour. Elle doivent se plier aux règles de l’époux, subir, se taire, accepter, ne jamais se plaindre, perpétuer les traditions. Et si ça ne va pas ? Patience, s’entendent-elles répéter continuellement, à longueur de journée, au fil des semaines, des mois, des années…⁠

Qui sont les trois femmes de ce roman polyphonique ?

Il y a Ramla tout d’abord, jeune fille de 17 ans, étudiante rêvant de devenir pharmacienne qui sera mariée à un riche politicien de 50 ans au lieu de son amoureux promis du départ. Un déchirement pour elle.

Il y a ensuite Hindou, la sœur de Ramla, qui sera elle, mariée de force à son cousin drogué, alcoolique et violeur de surcroît. Un déchirement pour elle.

Il y a Safira, enfin, 35 ans, première épouse du mari de Ramla, qui ne se fera jamais à l’idée que son mari prenne une seconde épouse. Un déchirement pour elle.

Ces trois femmes, liées par une même souffrance, se voient imposer un destin déjà tout tracé, sans même avoir le droit de s’y opposer. La rébellion n’a pas sa place, elles finiraient alors répudiées, mises purement et simplement à la porte, en ayant l’obligation de laisser leurs progénitures derrière elles. Surtout, elles n’auraient même plus le soutien de leur famille, puisque dans cette société, le poids des traditions et l’honneur occultent tout le reste.

Ces femmes sont malgré elles, victimes d’une conception religieuse erronée qui sert de prétexte à ces hommes, pour leur infliger des violences absolument inconcevables. Un homme peut posséder jusqu’à 4 femmes différentes, toutes vivants dans la même concession. On imagine bien (ou pas…) le quotidien chaotique que cela engendre, entre médisances, coup bas, amertume, rivalités, tristesse, peur.⁠

C’est un récit qui surprend, qui émeut et qui vous marque. Un roman puissant, et bouleversant, sur cette question universelle de la violence faite aux femmes. Un coup de cœur de cette rentrée littéraire. ⁠ Merci aux @editions.anne.carriere pour le concours qui m’a permis de remporter cet ouvrage et aux éditions @emmanuelle_collas pour cette superbe lecture.