LES YEUX DANS LES TENEBRES

Dean Koontz

Chronique écrite le
09 - 04 - 2020

Ce roman paru initialement en 1981 a fait l'objet depuis la pandémie du covid19, d'un véritable phénomène sur la toile.Vu comme "annonciateur" de la situation mondiale actuelle, rassurez-vous, il ne s'agit pas non plus d'un roman qui ne parlerait que de pandémie, de contagion, de virus, de mort, et autres joyeusetés. Au contraire, c'est plutôt un bon thriller psychologique avec la juste dose de surnaturel.

La question de ce virus "Wuhan400" n'apparaît en effet qu'assez tard dans l'intrigue, et son évocation ne s'étend que sur quelques pages (c'est vrai qu'en ce moment on n'a pas forcément envie de rajouter une couche de corona à un autre pan de nos vies).

Nous allons donc suivre Tina et Elliot sur quatre jours. Après avoir tranquillement planté le décor et les situations de chacun, l'auteur nous plonge dans l'action illico macias dès le troisième jour, à coup de tentatives de meurtres et de courses poursuites en plein Nevada, entre Las Vegas et Reno.

Police secrète, mégalomanes pervertis par le pouvoir s'adonnant à des expériences humaines douteuses sous couvert de recherches sur les armes chimiques et biologiques, le sujet est intriguant et le suspense est bien mené permettant de maintenir le lecteur en haleine bien comme il faut. Ajoutez à cela la petite pointe de romance qui va bien et hop, on est vite captivé jusqu'à destination finale.

Personnellement je l'ai lu quasiment d'une traite, les quelques éléments de surnaturel permettant au cours des deux premiers jours (et donc des deux premières parties) de donner un petit coup de fouet à la mise en place de l'histoire qui pourrait sembler manquer de vivacité, mais qui moi ne m'a pas dérangé, ce d'autant plus que j'adore Vegas donc y replonger n'a fait que me raviver de bons souvenirs.

En ce qui me concerne je ne suis généralement pas friande de roman d'horreur (ce qui n'est pas le cas ici) mais une petite pointe de surnaturel peut parfois faire son petit effet pour booster un bon thriller, non?