LE CHANT DE LA RIVIERE

Hannah Richell

édité par Belfond

Chronique écrite le
22 - 04 - 2021

Rᴇ́sᴜᴍᴇ́

Les secrets remontent toujours à la surface. Sur fond de mariage à l’anglaise, Hannah Richell tisse un drame plein de finesse et d’humanité, où se lit l’influence de Maggie O’Farrell et d’Elizabeth Strout. Des trois sœurs Sorrell, Lucy a toujours été la plus imprévisible. Pour autant, personne ne s’attendait à la voir annoncer ses noces une semaine à peine avant la cérémonie !

Pourquoi une telle urgence ? Lucy ne peut-elle jamais rien faire comme tout le monde ?

Tandis qu’Eve, l’aînée, décide de tromper son agacement et ses problèmes en s’investissant dans les préparatifs, Margot, la cadette, s’inquiète : elle, qui a rompu tous liens des années plus tôt, redoute ce séjour dans la maison de famille chargée de souvenirs douloureux, et la confrontation inévitable avec sa mère, cette grande romancière à l’inspiration tarie depuis longtemps.

Mais Margot n’est pas la seule à vouloir tenir le passé à distance. Car s’il est un trait que partagent les Sorrell, mère et filles, c’est le goût du secret. Et ces jours de fête pourraient se transformer en catharsis familiale…

Mon avis

Les sœurs Sorrell, Eve, Margot et Lucy se retrouvent pour célébrer le mariage de cette dernière, dans la demeure familiale de Windfalls, en pleine campagne anglaise.

Ce mariage est surtout l'occasion que la vie a choisie pour se retrouver tous, en mettant de côté les rancœurs du passé qui semblent avoir quelque peu détruit cette famille. Quelque chose de dramatique à eu lieu, par le passé mais quoi?

J'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai trouvé vraiment très émouvant, bien écrit et avec des rebondissements vraiment bien amenés.

Dans cette famille, personne n'est épargné par les secrets. Chacun des personnages à ses failles, et l'auteure arrive à nous retranscrire beaucoup de sensations fortes lorsqu'elle nous dévoile leurs non-dits.

Il y a egalement un suspense insoutenable concernant le personnage de Margot, qui revient à Windfalls après des années d'éloignement. Quelque chose de terrible semble l'avoir éloigné de ses proches, sans que l'on ne sache quoi.

Il y a dans cette lecture, un aspect très poétique avec la rivière qui longe la propriété familiale, témoin des instants de vie marquants des membres de cette famille.

Le chant de la rivière, à la fois cri du cœur qui saigne et mélodie du bonheur des doux souvenirs de l'enfance, est une histoire familiale pleine d'émotions et de rebondissements qui m'a beaucoup émue et que je ne peux que vous inciter à découvrir.