L'ART DU MEUTRE

Chrystel Duchamp

Chronique écrite le
30 - 04 - 2020

❄🏔Rᴇ́sᴜᴍᴇ́🏔❄


Quand le corps d'un riche collectionneur d'art est retrouvé mutilé et mis en scène comme une vanité artistique, cela ne fait aucun doute pour Audrey, lieutenant à la PJ : elle a affaire à un psychopathe. Le corps de Franck Tardy, avocat à la retraite, est retrouvé dans son luxueux appartement du XVIe arrondissement. Il a été torturé, mutilé, puis assis à une table dressée pour un banquet. Un crime de toute beauté !

Dépêchée sur place, l'équipe de la PJ découvre que l'homme – un collectionneur – fréquentait les clubs sadomasochistes de la capitale. Et que, malgré sa fortune, il était à court de liquidités.

Quand le corps d'un autre amateur d'art – dont la mort a été soigneusement mise en scène – est retrouvé, le doute n'est pas permis : un tueur en série est à l'œuvre.

Pour le lieutenant Audrey Durand, cette enquête dans le monde de l'art contemporain sera-t-elle l'occasion de faire taire ses démons, ou se transformera-t-elle en une plongée hypnotique aux confins de la folie ?

⊰᯽⊱┈──╌❊Mon avis❊╌──┈⊰᯽⊱⁠

Quand l'art et le crime ne font plus qu'un, grâce à l'excellente plume de @chrystel.duchamp, c'est un polar on ne peut plus enrichissant qui prend vie sous nos yeux de lecteurs.

Vous l'aurez compris, j'ai vraiment aimé cette lecture tant elle était riche, intelligente et recherchée. Une enquête de police haletante avec laquelle je ne me suis pas ennuyée une seconde.

En faisait mes recherches parallèlement à ma lecture, j'ai par ailleurs découvert une facette de l'art contemporain que je ne soupçonnais même pas, extrême, sanglante, qui m'a donnée des hauts-le- cœur et où c'est le corps qui devient la toile. Il est bien loin le temps du Caravaggio...enfin bref, c'est un autre débat...Mais sachez que vous allez vous cultiver, vous étonner, vous délecter.

Pour conclure, je m'attendais effectivement à cette fin mais à mes yeux, les mises en scènes impressionnantes,le rythme vif, l'intrigue bien ficelée,les personnages écorchés vifs, font de ce premier roman une réussite. Une auteure à suivre.