MIND FUCK

Christopher Wylie

Chronique écrite le
27 - 04 - 2020

Le cours des données a dépassé celui du pétrole et devient la "denrée" la plus rentable au monde!

Bienvenue dans l'ère du numérique où nous ne sommes rien d'autre qu'une marchandise aux yeux des Big Five, j'ai nommé les GAFAM (Google,Apple,Facebook,Amazon et Microsoft).

L'auteur, Christopher Wylie, est devenu lanceur d'alerte lorsqu'il a compris l'effet destructeur de ce qu'il avait aidé à créer, au sein de Cambridge Analytica. Il coopère donc avec les journalistes pour avertir le grand public.Ce coming out en tant que lanceur d'alerte a provoqué la plus grande enquête criminelle de l'histoire, sur des données informatiques.

Des datas ont en effet été utilisées pour établir des profilages psychologiques afin d'influencer les citoyens américains lors de l'élection de Trump mais aussi dans le cadre du Brexit! Oui oui, ça va très loin. Et encore je ne vous parle pas du massacre des Rohingyas ou des guerres civiles dans les pays d'Afrique...Bref vous l'aurez compris, c'est une arme de destruction psychologique massive du 21e, pour ce que l'on appelle les guerres silencieuses.On parle quand même d'outils qui pourraient être classés comme arme militaire!

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet. On pourrait en parler pendant de longues heures tant il est vaste et riche, je vous laisse donc aller découvrir cette mine d'informations par vous-même, si vous êtes intéressés par le sujet.

Et à ce propos pour le compléter,je vous conseille d'ores et déjà, si ce n'est pas encore fait, de regarder le documentaire #netflix , #thegreathack, où le même sujet est traité du point de vue d'une journaliste qui a enquêté sur Cambridge Analytica et de la lanceuse d'alerte Brittany Kaiser, ancienne directrice commerciale de CA et qui a été la collègue de Christopher Wylie. Surtout, cela vous permettra de mettre des visages sur les personnes citées dans ce livre.

En conclusion, je pense tout de même que Christopher Wylie à aussi sa part d'ombre dans toute cette histoire et que ses agissements peuvent parfois paraître douteux, mais bon, qui n'a pas le droit à la rédemption?

Que pensez-vous de cette utilisation massive de nos données à des fins commerciales et politiques?