ASSASSIN'S CREED
FRAGMENTS
LA LAME D'AIZU

Olivier GAY

édité par 404 éditions>

Chronique écrite le
20 - 08 - 21

Rᴇ́sᴜᴍᴇ́

Le destin du Japon va basculer...
1868. La guerre de Boshin est sur le point d’éclater.

Les Templiers, infiltrés parmi les conseillers les plus proches de l’Empereur, poussent le souverain à lancer une campagne contre le Shogun Tokugawa, lui-même soutenu par la Confrérie des Assassins. L’ère glorieuse des samouraïs toucherait-elle à sa fin ?

Jeune japonaise de 16 ans, Atsuko a grandi dans les quartiers aisés de la cité d’Aizu, dans l’ombre de son frère Ibuka. Promise à un mariage arrangé, la jeune fille cache un secret : elle manie aussi bien les armes que son frère, dont le talent au sabre masque en réalité une peur insurmontable du combat.

Lorsque la guerre est déclarée, Ibuka doit partir combattre aux côtés de leur père pour l’honneur de la famille. Défiant la tradition interdisant aux femmes de prendre part aux batailles et voulant protéger son frère, Atsuko s’enrôle en cachette en tant que simple soldat, désireuse de montrer l’étendue de ses talents.

Mais face aux manipulations et aux complots qui dépassent les deux adolescents, l’amour fraternel sera-t-il plus fort ? Plus fort que les convictions et l’honneur ?

Mon avis

Avez-vous connu la série de jeux vidéos culte Assassin's Creed dans les années 2000?

C'est un jeu qui a été décliné en tellement d'époques et de cultures différentes, qu'il était presque aussi efficace que des cours d'histoires! Je ne sais pas vous, mais étant plus jeune j'adorais les jeux de simulations type Pharaons ou Civilisation et qu'est-ce qu'on en apprenait des choses alors 🤔.

Avec Assassin's Creed, on pouvait voyager autant dans l'Égypte ou la Rome antique, qu'à l'époque de la Révolution française, et encore je ne vous en donne qu'un infime aperçu tant les univers étaient variés.

Mais bon, je m'égare bien que j'espère quand même que cela parlera à certain(e)s d'entre vous 😄.

Ainsi donc, les éditions 404, ont ressorti une nouvelle trilogie dans l'univers d'Assassin's Creed dont La lame d'Aizu est le 1er tome.

C'est une lecture que les fans de la saga apprécieront certainement. Je l'ai trouvé pour ma part vraiment bien écrit, fluide et très rythmé. On plonge dans l'univers du Japon médiéval, au moment où sonne le glas de l'ère des samouraïs, aux prémices de la guerre du Boshin en 1868.

L'auteur @olivier_gay a eu carte blanche pour écrire ce tome, SON tome (les deux autres seront écrits par d'autres écrivains), et ça s'en ressent dans la magie qui s'en dégage, dans ce dynamisme général qui en ressort et qui nous plonge avec frénésie dans cet univers historique très bien exploité.

Les personnages sont extras, particulièrement Atsuko, cette jeune femme qui décide de défier les traditions ancestrales pour s'enrôler dans cette guerre sans merci, courageuse et téméraire qu'elle est.

Vous assisterez à des combats magistraux dans un univers tellement riche qu'il est difficile de ne pas être emballé par cette histoire que l'on peine à ne pas lire d'une traite.

Je conseille vraiment aux fans de la première heure mais aussi à celles et ceux qui aiment la culture Japonaise médiévale. C'est une aventure qui m'a vraiment emballée.