INCONDITIONNELLES

Marlène Charine

édité par Calmann Levy Noir

Chronique écrite le
23 - 07 - 2021

Rᴇ́sᴜᴍᴇ́

Venez ! Elles sont là ! La capitaine Silke Valles et son équipe viennent d’investir une maison délabrée sur les hauteurs d’Annecy. Au sous-sol, une des trois fillettes enlevées dix jours auparavant gît, inconsciente, dans une baignoire remplie de glace. Les deux autres sont recroquevillées à côté, terrifiées mais indemnes.

Le ravisseur a été abattu dans l’assaut, l’affaire est donc officiellement close. Et pourtant, insidieusement, d’indice en indice, une interrogation fait son chemin dans l’esprit de la capitaine Valles, mais aussi dans celui de Garance, Cora et Blandine, les mères des trois fillettes : et si ça n’était pas fini ?

Mon avis

En ce moment, j'ai très envie de lire des thrillers du coup mon choix s'est porté sur Inconditionnelles de @marlenecharine, qui trônait déjà depuis quelques temps dans ma pal.

Trois jeunes filles sont retrouvées séquestrées dans le sous-sol d'une maison délabrée. L'une est inconsciente dans un bain rempli de glace, les deux autres sont serrées l'une contre l'autre complètement terrifiées.

La capitaine Silke se charge de l'enquête pour tenter de retrouver celui qui est à l'origine de cet enlèvement et qui semble se faire appeler "Le Marquis" mais cela va raviver les douleurs de son passé et l'emportera vers une route des plus sinueuses dont elle et d'autres ne ressortiront pas indemnes.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Non en réalité, je l'ai lu d'une traite et j'ai vraiment eu du mal à poser mon livre pour m'atteler aux tâches quotidiennes; c'est vous dire!

Même si la trame est somme toute classique, fliquette écorchée au passif douloureux, jeunes filles kidnappées et violentée, vendetta parentale, le style de l'auteure m'a plu, son intrigue est vraiment efficace et la construction intéressante puisque l'on est à la fois en 2016, 18 ans après les faits, et on retourne également en 1998, au moment des faits.

Les personnages des mères, qui sont tour à tour narratrices, bien qu'ayant chacune des caractères et des vies très différentes, se rejoignent dans la même souffrance qui elle n'a ni genre, ni couleur et c'est parfois très poignant. La mémoire traumatique des jeunes filles qui tentent de se reconstruire est tout aussi bien exploité.

C'est donc un bon thriller qui n'a pas fait long feu et qui m'a totalement happée!