LES CHIMÈRES DE VÉNUS

Alain Ayroles

édité par Rue de Sèvres

Chronique écrite le
18 - 08 - 21

Rᴇ́sᴜᴍᴇ́

1874, les vaisseaux des puissances terrestres s’élancent dans l’éther pour conquérir les planètes du système solaire. L’actrice Hélène Martin débarque sur Vénus, monde sauvage couvert de brume, à la recherche de son fiancé, un poète évadé des bagnes de Napoléon III.

Poursuivie par l’inquiétant duc de Chouvigny, entraînée dans la rivalité des empires, Hélène s’aventurera à travers des jungles infestées de dinosaures et sur des océans déchaînés jusqu’aux confins de l’astre, où se dressent les vestiges d’une mystérieuse civilisation.

Dans l'univers du Château des Étoiles, embarquez pour une planète sauvage !

Mon avis

Cette bande dessinée est le 1er volume d'une trilogie qui se situe dans l'univers du Château des Étoiles dont 5 tomes sont déjà parus et un 6e est en cours.

N'ayant pas du tout lu la saga, j'ai senti qu'il me manquait quelques éléments pour bien appréhender toute cette histoire, ou du moins le contexte. Cette trilogie peut toutefois se lire seule puisque c'est un récit en parallèle. Mais pour ma part, je lirai la saga des Étoiles histoire de bien resituer tout l'historique.

Ici nous sommes en 1873, la magnifique et talentueuse actrice Hélène Martin, qui fait l'objet de toute la convoitise de ces messieurs, n'a qu'en tête de retrouver son amour de poète, Adrien, prisonnier évadé des bagnes de Napoléon III.

Pour cela, elle embarque à bord d'une machine volante pour se rendre sur la planète Vénus. Il faut dire que sa mission est, on ne peut plus périlleuse puisque cette planète semble regorger de dangers dont elle n'a pas encore idée.

Je ressors vraiment séduite de cette lecture. L' univers graphique est sublime et très riche, avec des détails et des scènes sur lesquelles on s'attardent plusieurs minute pour en saisir toutes les nuances, sans parler des couleurs tellement vivantes et qui font pétiller les rétines. On voyage com-plè-te-ment, c'est le cas de le dire.

L'histoire est aussi vraiment intéressante et très originale. Nous sommes au XIXe siècle, et pourtant il est possible de se rendre sur d' autres planètes du système solaire. Des dinosaures côtoient des machines volantes, ce qui est tout sauf banal.

Mais, c'est ce mélange qui rend cette histoire palpitante et qui nous invite à de découvrir la suite de cette aventure. Les dialogues sont très bien écrits, avec de belles réparties à la clé.

Vite, la suite!