LES RÊVES D'IMA

Ghislaine Roman – Bertrand Dubois

édité par Cipango

Chronique écrite le
15 - 07 - 2021

Rᴇ́sᴜᴍᴇ́

Un récit qui allie les thèmes du voyage et du mystère de l’inspiration artistique.

Dans un village des Andes, au bord du lac Titicaca, la jeune Ima sombre dans une tristesse mystérieuse et voit ses nuits peuplées de cauchemars terrifiants.

Sa famille d’artisans ne pourra rien pour elle, jusqu’à l’intervention d’un vieil indien qui sait interpréter les rêves et lui donnera le moyen de s’en délivrer. Mais cela ne sera pas sans conséquences pour le village…

Ima décide alors d’affronter ses rêves et de les transfigurer, donnant à entendre des récits puissants qui plongent leurs racines au plus profond de l’âme inca.

Mon avis

J'ai été très intriguée par cet album qui nous offre une plongée toute en couleurs dans le monde des Incas. Il m'a en effet rappellée une de mes professeurs d'espagnol au lycée, qui était une grande admiratrice des civilisations précolombienne et qui nous faisait donc des exposés 100% espagnol sur les Mayas, les Aztèques ou encore les Incas. Petite pointe de nostalgie donc en ouvrant ce magnifique ouvrage.

L'histoire se déroule dans les Andes, sur les rives du lac Titicaca, où la petite Ima fait des cauchemards si effrayants qu'elle voit sa santé se dégrader à vue d'œil, elle qui était une jeune fille joyeuse, curieuse et pleine de vie.

Le mal-être d'Ima touche sa tribu, tous tentent de l'aider à enrayer ce mal qui prend possession de ses nuits. Elle consultera Kamaq, un vieil Indien qui interprète les rêves, et qui l'aidera à les apprivoiser au fil du temps. Mais sa méthode ayant de graves répercussions sur le peuple, Ima décide de surmonter ses peurs grâce à son seul courage et à un processus créatif qui éblouira toute sa tribu.

C'est un très joli conte, célébrant les relations que les Hommes entretiennent avec la nature, une sorte de fusion spatio-temporelle, pour permettre à l'âme du peuple Inca de s'épanouir et de s'enraciner telle une légende, un conte qui célèbre la création artistique également.

Les illustrations de @bertranddubois_illustration rappellent la pierre brute, et met en valeur l'artisanat de la tribu d'Ima à travers la poterie, les bijoux ou les tapisseries. Les couleurs chaudes utilisées ici sont typiques des représentations que l'on a de la civilisation précolombienne, avec une palette alliant le marron, le rouge ou encore le bleu et une omniprésence de la nature.

Le texte de @ghislaine_roman_autrice est très poétique, et fait ressortir tout le mystère et le mysticisme attachés à l'histoire de la petite Ima et de sa tribu.

Une jolie découverte, en pleine nature entre légende et magie pour les enfants à partir de 6 ans.