L'ILE DU DOCTEUR FAUST

Stéphanie Janicot

édité par Albin Michel

Chronique écrite le
26 - 08 - 2021

Rᴇ́sᴜᴍᴇ́

Tandis que la nuit tombe, neuf femmes attendent l’arrivée d’un passeur qui doit les mener sur une île au large de la Bretagne. Toutes ont payé le prix pour suivre un programme leur promettant de retrouver leurs vingt ans.

Seule l’une d’entre elles, invitée, s’est juré de résister à la tentation. Mais le séjour et le mystère grandissant qui l’entoure, tout autant que le trouble suscité par le docteur Faust, vont lui révéler la difficulté de refuser ce pacte diabolique.

Comment maîtriser le temps ? Accomplir nos rêves les plus sacrés, l’amour, la création ? Comme elle s’est plu à se jouer des mythes et des légendes dans ses précédents livres, Stéphanie Janicot interroge dans ce roman envoûtant le fantasme de la jeunesse éternelle et de la toute-puissance, l’illusion, la féminité et la force du désir.

Mon avis

De tous les livres de la rentrée littéraire que j’ai décidé de lire, celui-ci fait partie de ceux que je relirai très probablement d'ici quelques années.

Neuf femmes aux profils extrêmement variés, se retrouvent sur l’île du Docteur Faust pour une durée de 6 mois avec à la clé, la garantie de retrouver leurs vingt ans.

De la professeure à la comédienne, en passant par la femme de milliardaire, l’avocate, la femme d’affaires, la veuve de militaire ou encore la vendeuse des Galeries Lafayette, toutes rêvent des promesses de ce médecin étrange et mystérieux.

Une journaliste, Sydney, sera également du voyage, mais elle ne sera qu’une observatrice, elle sera là pour comprendre, questionner, s’interroger, sur le sens de cette île, où chacun des protagonistes semble avoir conclu un pacte diabolique en échange de cette cure de jouvence.

Rien ne semble normal pour Sidney. Tout est mystère, métaphores, l’ambiance elle-même est brumeuse et les femmes qui ont payé pour rajeunir, galvanisées par leur seconde jeunesse, en oublient le véritable prix de cet accord avec Faust.

« Qu’est-on prête à accepter pour retrouver sa jeunesse d’antan ? Pour se voir délivrer du poids des regrets ou de la tristesse d’une vie entière faite de rêves inachevés ? Et si l’on accepte ce pacte, ne risque-t-on pas de se perdre éternellement ? »

C’est un roman à la frontière du fantastique où l’on fleurte avec le diable et ses promesses, une frontière que l’auteur manie vraiment très bien et qui amène à une réflexion extrêmement intéressante sur la vie, le temps qui passe, la vieillesse et le bilan de son existence.

Toutes ces femmes ont accompli beaucoup de choses dans leurs vies mais elles ont toutes des regrets à l’heure des bilans. Cette île, c’est la promesse d’une nouvelle chance pour faire d’autres choix.

C'est un livre qui amène à la réflexion sur soi, une lecture vraiment intéressante et que je vous recommande chaudement.