TOUCHER LE NOIR

Éric Cherrière - Laurent Scalese - Danielle Thiéry

édité par Belfond Noir

Chronique écrite le
14 - 07 - 2021

Rᴇ́sᴜᴍᴇ́

Onze grands noms du thriller français nous font toucher le noir, jusqu’au creux de l’âme…

Solène Bakowski, Éric Cherrière, Ghislain Gilberti, Maud Mayeras, Mickaël Mention, Valentin Musso, Benoît Philippon, Jacques Saussey, Laurent Scalèse, Danielle Thiéry, Franck Thilliez. Ces onze auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, nous entraînent dans une exploration sensorielle inédite autour du toucher.

Avec eux, vous plongerez dans les plus sombres abysses, effleurerez la grâce et l’enfer d’un même geste, tutoierez l’horreur du bout des doigts… Dix nouvelles inédites pour autant d’expériences tactiles, éclectiques, terrifiantes et toujours surprenantes.

Oserez-vous frôler le noir d’aussi près ?

Mon avis

Plus je lis des recueils de nouvelles, plus je me rends compte à quel point c’est un exercice périlleux et qu’il faut vraiment du talent pour parvenir en si peu de pages, à toucher le lecteur. Pour la 3e année consécutive,@yvan_gruz réunit 11 auteurs autour du noir pour notre plus grand plaisir.

C’est un rendez-vous que j’apprécie énormément, d’autant plus que je lis ces recueils en plusieurs fois pour encore mieux apprécier chacune des nouvelles. Après Ecouter et Regarder, il s’agit ici de Toucher le noir, pas si évident à formaliser sur papier.

Je suis toujours ravie de retrouver la plume de certains auteurs que j’aime vraiment, parfois j’en découvre aussi ! Ici, sans surprise, la nouvelle de @maud_mayeras est à mes yeux, celle qui sort vraiment du lot (petit clin d’œil à @loeildelucioledanslespolars 😉) et que je trouve d’une noirceur implacable, entre désespoir, crainte et folie, des thèmes que l’auteure sait vraiment maîtriser pour écorcher son lecteur à vif !

J’ai aussi vraiment apprécié celle de Valentin Musso et pour dire, je ne l’avais jusqu’alors jamais lu ! Je suis donc vraiment contente de cette découverte. Celle du duo Thilliez/Scalese qui ouvre le bal, mais le referme aussi est vraiment habile et bien menée. En ouverture, la nouvelle commence par la fin, en fermeture du recueil, elle reprend la chronologie depuis le début.

J’ai parfois été moins touchée par d’autres même si à mes yeux, toutes abordent la thématique de manière vraiment intéressante.

Encore une fois, je ne suis pas déçue. Merci pour ces petits instants frissons en espérant que la série continuera encore l’année prochaine !